Vancouver French Language Meetup Group (FrancoVancouver) Message Board › La fondue sans fromage à la cantonaise

La fondue sans fromage à la cantonaise

This message board is read-only.

Bernard
user 14492597
Vancouver, BC
Je me souscris à la règle d’or stipulant comment, lorsque Yosri m’appelle, j’accours avec alacrité, avec zèle. C’est dans cette veine qu’il m’a apanagé le devoir (privilège) à arranger une agape de la fondue cantonaise pour trinquer à sa santé et célébrer ensemble le haut printemps fin d’avril avant la Fête du muguet. La fondue (« fau wau » ou marmite) reste un élément clef à la gastronomie asiatique qui varie d’une région à l’autre, reflétant bien les vivres, produits et délicatesses distinctes à chaque aire de l’Extrême Orient. La version mongolienne met l’accent sur le mouton riche de graisse et tendre ou bœuf bien attendri pour étaler la foison pastorale des plaines à la frange du dessert Gobi. Cela pékinoise en ajoute quelques viandes plus exotiques tels lapins, lièvres, telles grenouilles et carpes ; cela coréenne préfère tout assaisonner et cela japonaise plutôt plus raffinée et décorative dans laquelle le chef prépare et pare le contenu du vaisseau pour plaisir ne pas juste au palais mais également aux yeux.

Mais, pour moi, peut-être biaisé, le comble à la tradition culinaire à laquelle les dîneurs-fêtards s’y attablent, savourant las victuailles et s’abreuvant du saké, whiskey ou vodka, cuisinant dans la vapeur, l’arôme et la gaieté n’est que la contonaise dont l’emphase délectable est sans faille aux fruits de mer : moules larges et petites, palourdes, huitres, chacune à la taille d’un poignet, seiches, crevettes et, sans oublier, escalopes de morue, magret de poulet et, pour les aventureux, des abats en ébullition à la soupe légèrement pigmentée et garnie de cive, échalote et gingembre. Le festin pour esbroufer la contrée de cocagne qui est l’estuaire au Fleuve de Perle censé stimuler à nouveau l’appétit de quiconque gourmant fastidieux et déjà blasé avec l’ordinaire sert aussi le but à aviver l’amitié et attrouper les camarades qui explique pourquoi le rituel serait obligatoire aux commerçants en négoce, un rite équivaut au sauna nordique accentué avec l’esprit épicurien asiatique. Je pense que l’Empereur Napoléon fut Cantonais en disant comment sa Grande Armée marcha à son estomac. Le restaurant de mon choix n’est que le nouveau Fatty Cow au coin de Victoria Drive et 35ième Avenue et le coût est d’autours 25$ hors du week-end, plus durant. Je vous propose à jeûner en avance, loupant au moins un repas, afin d’en y profiter car le Fatty Cow observe bien la politique de tout manger au même prix et donc il vous faudra vous empiffrer. C’est à moi pour y apporter la gnôle, gin, rhum ou saké, le dernier meilleur bu tiède ou chaud.
Powered by mvnForum

People in this
Meetup are also in:

Sign up

Meetup members, Log in

By clicking "Sign up" or "Sign up using Facebook", you confirm that you accept our Terms of Service & Privacy Policy