What we're about

Le 14 Avril 2016, le Parlement européen a adopté une réforme historique de la législation de l'Union en matière de protection des données (General Data Protection Regulation ).
Le nouveau règlement général sur la protection des données permettra aux particuliers de retrouver, à l'ère numérique, la maîtrise des données à caractère personnel les concernant.
Cela signifie avant tout que les citoyens européens disposeront d'informations plus claires et plus compréhensibles sur les modalités de traitement de leurs données à caractère personnel. Les citoyens auront également le droit d'être informés en cas d'accès non autorisé à leurs données.
Grâce à un nouveau droit à la portabilité des données, ils pourront aussi plus aisément transférer des données à caractère personnel les concernant d'un prestataire de services à un autre. L'économie, elle aussi, bénéficiera grandement de cette réforme, l'une des clés de voûte du marché unique numérique. Cette réforme permettra, en effet, de réduire les coûts pesant sur les entreprises et d'accroître la sécurité juridique de celles-ci grâce à un corpus unique de règles, applicable à tout le territoire de l'Union et remplaçant 28 législations nationales divergentes. Elle instaurera une coordination plus étroite entre les autorités de contrôle de la protection des données au sein d'un Comité européen de la protection des données. De surcroît, les entreprises européennes ne subiront aucune distorsion de concurrence, puisque, pour pouvoir offrir leurs services dans l'Union, les entreprises de pays tiers devront appliquer les mêmes règles que celles auxquelles obéissent les sociétés établies sur le territoire de l'Union. Quelles sont les prochaines étapes ?

Les nouvelles règles s'appliqueront dès le 25 mai 2018. Tous les acteurs ont désormais besoin d’un boîte à outils pour faire vire ce nouveau droit fondamental.

Photos (1)