Tourisme hors-normes : Fly me to the Moon

This is a past event

19 people went

Location image of event venue

Details

Le premier voyage organisé sur la lune vient d’être fixé à l’année 2023.
Exotisme sexuel, politique et humain, terrain de désolation, catastrophes naturelles, rites et réalités au-delà des frontières. Nous assistons à une floraison d’offres touristiques inédites où les prestations sont de plus en plus stupéfiantes.

Pensé par Thomas Cook, le modèle d’agence de voyages se propage avec le soutien de l’édition de guide. Le développement du tourisme connaîtra son avènement après- guerre. Les 30 Glorieuses font entrer le principe de vacances dans les mœurs.

Avec l’avènement du tourisme de masse et l’émergence d’une industrie florissante, pourquoi voyons-nous apparaître des offres touristiques de plus en plus hors-normes ?

Plus d’un million de visiteurs viennent chaque année visiter les camps de la mort. S’agit-il d’un voyage de recueil ou un véritable business ? War zone Tours propose de partir en vacances dans des zones de conflits. Quel profil d’entrepreneur est prêt à monnayer ses ambitions au profit du malheur des autres ?

Immersion en Corée du Nord, échappée dans le quartier rouge d’Amsterdam, plongée dans une atmosphère à Tchernobyl, tournée des pratiques chamanique, ces pratiques forment des marchés de niche.

Thanatourisme, psychotropisme, éroticotourisme...nous essaierons de qualifier les nouvelles formes de tourisme émergentes, dont les spécificités mériteraient d'être mieux analyser et définit.

À ce-jour, le dark tourisme représenterait 45 millions d’euros de chiffre d’affaires en France, mais à qui profitent les recettes ? Le tourisme sexuel serait le 3ème commerce illégal dans le monde, mais quelles en sont les conséquences ethniques et morales ?

Lors de notre table ronde nous essaierons de discerner les comportements des voyageurs, analyser les business model. Puis nous nous poserons des questions de gouvernance. Demain y aura-t-il une banalisation du voyage dans l’espace, à l’heure de la transition écologique, est-il acceptable de voyager jusque dans l’espace ?