Meetup passé

Se rencontrer entre chrétiens soirée resto/thème :Loi d'attraction, Hypnose,et B

Ce Meetup est passé

5 y sont allés

Lieu visible par les membres

Détails

Réunissons-nous pour faire connaissance et échanger nos idées et plan d'action !

autour d'une table, dans un petit restaurant

Chacun se présentera puis nous pourrons parlez de différents sujets et du thème du jour.

(vous pouvez vous inspirez de quoi vous souhaitez parler sur notre site gratuit :

http://rencontre-chretiens-en-groupes.fr (http://rencontre-chretiens-en-groupes.fr/,)

onglets vidéos et forum)

et planifier vous mêmes des événements/sorties (après approbation) pour organiser des événements rencontres.

Venez avec vos envies et vos idées !

Un numéro de téléphone vous sera adressé pour les personnes qui s'inscrivent et le rendez-vous sera confirmé la veille et le jour même.

**************************************************

Sorties loisirs pour la détente et rencontres /débats/réflexion sérieuse !

**************************************************

THÈME DU JOUR :

Loi d'attraction, Hypnose, Yoga et Bible ...

Beaucoup de chrétiens tombent dans la confusion ou bien cherchent à allier des techniques New Age de relaxation, de visualisation pour agir sur leur inconscient en vue d'être plus heureux. Qu'en penser ?

- Les Techniques du New Age sont enseignées partout : dans les magazines féminins, dans les entreprises, dans le monde du sport, dans la psychologie et nous proposent de nous enseigner le mieux être et le Bonheur.

Il est devenu plus commun de dire "Je vais faire de la méditation, de la relaxation, du yoga", "je dois être plus zen" plutôt que "je vais prier et méditer sur les paroles de Dieu"...

Il n'y a qu'à par exemple taper sur internet "gestion du stress" et on nous parlera de relaxation /yoga et de visualiser selon des Techniques "New Age", c'est à dire nous servir de notre imagination pour imaginer ce qu'il y a de mieux selon nos désirs et volonté dans tous les domaines et faire comme si on les avaient déjà.

- Comparaison et limites : Les promesses du Nouvel Âge Face aux Promesses de la Bible

- La loi d'attraction est à la mode en ce moment ainsi que les thérapies comportementales et cognitives comme l'hypnose et l'auto hypnose et les techniques de visualisation de relaxation comme le Yoga, la PNL.

- On nous promet "la Baguette Magique" comme la clé du Bonheur... mais alors pourquoi avoir encore besoin d'un Sauveur comme Jésus Christ si on peut tout avoir et "manifester" ?... alors on l'oublie...

- N'oublions pas que les techniques de visualisation ne sont pas nouvelles, avant, elles étaient appelé "magie" ou "sorcellerie", le sorcier "imagine/visualise" son désir, sa volonté accomplie pour le bien ou pour le mal selon son choix et son propre jugement ou celui de son client commanditaire.

- "Recherchez en 1 er Le Royaume de Dieu et Sa Justice, et TOUT vous sera donné par surcroît" Bible Mathieu 6:33

http://saintebible.com/matthew/6-33.htm

En quoi est-ce que c'est différent ou pareil que

"Je recherche à régner moi même sur mon inconscient pour obtenir tout ce que je veux " ?

- Le Conscient et l’inconscient. L'imagination

Nous allons essayer d'y voir plus clair, de les définir, voir leurs fondements, de comparer, de voir les points communs, les compatibilités ou les incompatibilités avec l'enseignement de la Bible.

Toutes ces techniques remplacent parfois la prière ou la complète chez certaines personnes.

"Qu'il soit fait selon ta Foi"

" la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas."

- Parallèle avec la visualisation positive de ces techniques et cette définition

- On parle de "Nouvelle Religion Mondiale" qui mélange toutes les techniques de méditation/prières et applique seulement les principes d'amour, de bonne volonté, de Bien être, de prospérité, de santé

à comparer avec :

Matthieu 6 (http://saintebible.com/lsg/matthew/6.htm)
…32 (http://saintebible.com/matthew/6-32.htm) Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. 33 (http://saintebible.com/matthew/6-33.htm) Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. 34 (http://saintebible.com/matthew/6-34.htm) Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Jean 16.24

Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. 25 (http://saintebible.com/john/16-25.htm) Je vous ai dit ces choses en paraboles. L'heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père.…

- Ce que nous nommons des "bénédictions" sont promises par les Techniques du New Age sans passer par Jésus Christ reconnu comme "Le Sauveur" et celui qui enlève le pêché du Monde.

- Le Mot "Pêché" n'existe pas, ni sa notion, dans ces techniques

- Comment ne pas se perdre dans les techniques du New Age ?

- Quels doivent être nos critères de sélection ?

- BUT des Techniques de visualisation New Age : Contrôler le corps et l'Esprit

à comparer avec l'enseignement chrétien

- Où sont les limites ?

- Le mot "Dieu" est remplacé par le mot "Univers" : Question : Dieu peut-il être remplacé par "L'Univers" alors qu'il est le créateur de l'Univers ?

Regardez ces vidéos pour vous informer d'abord sur le sujet, nous analyserons ce qui résume la Loi d'attraction comparé à l'enseignement Biblique.

https://www.youtube.com/watch?v=GiL7xv2_814

https://www.youtube.com/watch?v=VeytkqV62kw

- Analyse des arguments chrétiens face à ces techniques de visualisation et d'accès à notre inconscient :

Extrait page :

http://www.bible-ouverte.ch/messages/occultisme-a-la-lumiere-de-la-bible/130-le-new-age-1.html

«Sans contredit, le mystère de la piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux nations, cru dans le monde, élevé dans la gloire» (1 Timothée 3:16).

Si vous ne le saviez pas encore le mystère de la révélation de Dieu en Jésus-Christ doit être fondamentalement revu et corrigé. Telle est du moins la conviction des prophètes du Nouvel Age.

Ce mouvement, issu de la conjonction des doctrines ésotériques de la théosophie, de l'humanisme, du panthéisme et de concepts orientaux empruntés à l'hindouisme et au taoïsme, est même décidé à nous introduire dans une ère prodigieuse. L'heure du millénium aurait-elle sonné?

Les chantres de cet Age d'or en sont persuadés. Les astrologues ne prédisent-ils pas la fin imminente (sinon déjà consommée) de l'ère des Poissons (entendez l'ère chrétienne) et l'avènement de l'ère du Verseau, aboutissement logique de l'évolution du monde vers sa maturité?

1.

Permettez-nous de citer la suite du passage figurant dans l'en-tête de notre article. Elle nous servira de trame:

«Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi...» (1 Timothée 4:1a).

L'évangile que nous prêchent le Nouvel Âge n'est pas une simple adjonction à la doctrine biblique du salut en Jésus-Christ:

- nous sommes poliment mais fermement invités à faire table rase de notre foi en «l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde» (Jean 1:29).

Dans l'Eglise primitive, l'apostasie était déjà le fait de «quelques-uns». Maintenant, les planificateurs du N.A. nous proposent une éradication systématique et universelle de toute foi en un Dieu souverain venu en chair pour subir à notre place le châtiment que méritait notre péché. Benjamin Creme, dans son livre «The Reappearance of the Christ and the Masters of Wisdom» (Hollywood, Tara Center, 1980), rejette le christianisme orthodoxe parce qu'il présente «une image du Christ qu'une majorité de personnes réfléchies ne peut pas accepter aujourd'hui, à savoir le seul et unique Fils de Dieu, sacrifié par le Père qui l'aimait, afin de sauver l'humanité des conséquences de ses péchés. C'est un sacrifice sanglant issu tout droit de la dispensation juive, passée et usée» (p. 25). On ne saurait être plus clair!

Le Nouvel Âge qu'on nous promet n'a assurément rien de commun avec le millénium biblique. Et le nouveau christ qu'on nous annonce est à ranger au nombre des faux christs contre lesquels le Seigneur lui-même nous met en garde (Matthieu 24:4, 5, 24). Par ailleurs, le vocabulaire du N.A. ne doit pas faire illusion. Les termes Dieu, Esprit, foi, amour, salut, etc. n'ont plus le sens que l'Ecriture leur donne. Malheureusement, l'impact du message des prophètes du N.A. est tel que l'apôtre Paul pourrait appliquer à une multitude de nos contemporains ce qu'il reprochait à certains Corinthiens: «Si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien» (2 Corinthiens 11:4).

2.

«... Quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons » (1 Timothée 4:1b).

Le N.A. se présente encore comme une hydre dont les têtes multiples rendent la saisie difficile: Helena Blavatsky [masked]) et Alice Bailey [masked]), toutes deux égéries du mouvement théosophe, Marilyn Ferguson, David Spangler, George Trevelyan, Mark Satin et le déjà nommé Benjamin Creme. Tous sont bien rattachés au même tronc, mais ils ne prêchent pas forcément en se référant à une doctrine strictement codifiée. De plus, leurs révélations sont en constante progression et mutation, d'où une gêne à cerner les contours de la chose.

En dépit de ce flou artistique, la soumission des maîtres à penser du N.A. aux influences directes du monde occulte ne fait pas l'ombre d'un doute. De même qu'on reconnaît l'arbre à ses fruits, on reconnaît Satan à ses ambassadeurs. Au lieu de confesser Jésus-Christ mort pour nos péchés et ressuscité pour notre justification, seul médiateur entre Dieu et les hommes, vrai homme et vrai Dieu, les dispensateurs de la philosophie du N.A. se disent animés et inspirés par l'Esprit christique, par la Conscience divine, par la Force, par l'Energie cosmique universelle. Cette Présence universelle immanente rend superflues (et très indésirables) l'existence et la révélation d'un Dieu suprême, personnel et transcendant.

La détermination à écarter tout souvenir du Dieu trinitaire de l'Ecriture devient encore plus compréhensible lorsqu'on apprend que les éminences grises du N.A. sont des adeptes convaincus du spiritisme, de l'occultisme, et pour certains du satanisme. Pour eux, «le Christ est la même force que Lucifer, quoiqu'il agisse en apparence dans le sens contraire» (Spangler: Reflections on the Christ, Farres, Ecosse: Lecture Series, 1976, p. 40) . Dès lors, on ne s'étonne plus d'entendre les nouveaux «Jean-Baptiste» nous prédire la venue de leur Seigneur, dont l'obédience luciférienne demeure à peine tempérée par l'affirmation que celui qu'ils nomment parfois Maitreya est le Christ qui doit apparaître, le Messie que les Juifs attendent, la cinquième réincarnation de Bouddha, l'Iman Mahdi des musulmans, le Krishna des hindouistes.

Rappelons-nous ici que celui qui nie le Père et le Fils tels que la Bible nous les décrit est animé par l'esprit d'Antéchrist (cf 1 Jean 2:18-23; 4:1-6; 2 Jean 7-11). Il est évident que nous ne pouvons admettre une conception panthéiste qui se figure un Dieu entièrement immergé dans le monde matériel et un Christ qui ne serait qu'un être particulièrement «avancé» (l'expression est de l'actrice Shirley MacLaine), à peu près au même titre que Hermès, Hercule, Rama, Mithra, Krishna (tous personnages mythiques), ou que Bouddha et Mahomet.

3.

«... s'attachant à des esprits séducteurs et à des enseignements de démons, disant des mensonges par hypocrisie, ayant leur propre conscience brûlée au fer rouge» (1 Timothée 4:1b-2, version Darby).

Le vocabulaire et les thèmes favoris des «missionnaires» du N.A. semblent souvent très édifiants; il n'est question que d'ordre, de justice, de paix, d'harmonie, de lumière, de sagesse, d'unité, d'interdépendance, de synergie, de vision planétaire, d'amour, d'homme total, et même de nouvelle naissance (rebirthing). Le recours à un tel langage pour transmettre un message si carrément antichrétien est d'une perversité proprement renversante.

La citation de 1 Timothée 4:2 donne une clé pour comprendre comment l'hypocrisie, le mensonge et la désinformation spirituelle peuvent atteindre de pareils sommets: la conscience des hommes soumis aux esprits séducteurs est comme profondément marquée par ce commerce impur, de sorte que la pratique d'un discours truffé de distorsions de la Vérité et de visions chimériques (relisons Jude 3 à 8) ne dérange nullement leur sens critique.

Eux-mêmes hypnotisés par les démons dont ils sont les porte-parole peuvent, comme téléguidés, séduire à leur tour leur prochain. On proposera à ce dernier, en guise de première étape sur le chemin de l'accomplissement personnel et de l'illumination, d'acquérir une conscience et une perception du monde élargies. On ne saurait en effet progresser dans la mentalité du N.A. sans passer par une série de rites initiatiques. Les religions à mystères et la gnose sont de retour! Par une combinaison d'ésotérisme et de méthodes de conditionnement psychosomatique, on va préparer l'esprit et le sens moral à ne pas craindre les rêveries les plus audacieuses et les théories les plus arbitraires. On rend le disciple crédule, optimiste et, par anticipation, docile à la «hiérarchie» des «maîtres de sagesse» (c'est ainsi que se désignent les dirigeants du monde à venir – tout simplement). Au passage, on fera comprendre à ce même disciple que sa conscience individuelle (sa perception du bien et du mal, son évaluation du monde et de la société) n'est rien. Que ce qui compte, c'est la conscience collective et l'Humanité, elle-même noyée dans la conscience cosmique. Rien de tel pour déresponsabiliser l'individu: Hitler l'avait compris!

Quelle peut être notre attitude pratique à l'égard du N.A.?

Comme nous l'avons souligné précédemment, la vague de fond (dans tous les sens figurés de l'expression) que représente le déferlement du mouvement du Nouvel Age projette l'Humanité en direction de la grande apostasie prédite par l'Ecriture (cf. 2 Thessaloniciens 2:1-4). C'est dire que notre monde n'est pas loin de se lever pour acclamer l'Antéchrist - tout en croyant accueillir son sauveur.
L'étude du terrain sur lequel se développent les croyances du New Age (1er volet de cet article) nous permettra de mieux déterminer quelle peut être notre attitude pragmatique à l'égard de ce phénomène et de ceux qui en sont affectés (2ème volet). Il serait en effet malheureux de se contenter de condamner tous ceux qui se laissent séduire par les sirènes du New Age en les taxant d'irréductibles suppôts de Satan. Il y a parmi les sympathisants du New Age beaucoup de naïfs, beaucoup d'ignorants, et beaucoup de pécheurs qui, comme nous, ont besoin de toute la grâce et de la révélation du Dieu véritable pour échapper aux ruses du diable (cf. Ephésiens 6:10-13; Luc 21:36; 2 Timothée 2:25-26). Or, c'est à nous qu'il incombe de porter cette Parole de vie (Philippiens 2:15-16a).

1.

Reprenons ici notre fil conducteur:

- les avertissements de Paul à Timothée en ce qui concerne les traîtres à l'Evangile (1 Timothée 4:1-5):
«Ils prescrivent de ne pas se marier, et de s'abstenir de toute sorte d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par le Parole de Dieu et par la prière » (v. 3-5).

Une caractéristique des traîtres susmentionnés: la fausse piété.

Cette dernière, même sous des dehors humbles, pacifiques et lumineux, contient en germe toutes les mauvaises habitudes capables d'éloigner à jamais l'homme de sa véritable destination. Ainsi que le laissent apparaître les versets cités, le refus de la vérité allié à la pratique du mensonge mènent ceux qui se prêtent à ce jeu à une relation avec Dieu et avec le monde créé complètement faussée.

D'où une fausse piété, marquée par une sous-estimation (tendance ascétique) ou une surestimation (tendance idolâtre ou libertine) de la matière, du corps et de ses besoins, du moi, etc.
Le passage cité montre également que l'acceptation de la vérité alliée à la pratique de la vérité contribuent à créer, développer, maintenir une juste relation avec Dieu et avec le monde créé. Elles conduisent à une attitude d'amour, de louange; elles s'accompagnent d'une soumission joyeuse à la Parole de Dieu; c'est la piété authentique.
Tout compte fait, le terrain sur lequel le New Age se propage le plus facilement, c'est celui de la voie alternative proposée par Satan en Eden: «Vous ne mourrez point... vos yeux s'ouvriront... vous serez comme Dieu...» (Genèse 3:5). En lieu et place du plan de Dieu (pourtant excellent en tous points), le tentateur essaie de rendre crédible son plan, en l'assortissant de contre-vérités et de promesses fallacieuses. C'est sur la base de ce plan subversif que l'adversaire échafaude toute son action. C'est en brandissant les mêmes arguments qu'il cherche à entraîner nos contemporains vers son Nouvel Age."

_________________________________________________________________________________

Pour aller plus loin :

https://www.info-sectes.org/newage/newage.htm#7.4 Le mal

L'époque où le New Âge a pris son envol a également contribué au succès de ces nouvelles religiosités. Dans les années 60, l'ouverture à soi et aux autres était de mise. Ainsi, le contrôle du corps peut être une étape importante vers le contrôle de son esprit. Des écoles se sont développées dans ce but. La pratique du yoga a connu un succès d'autant plus grandissant qu'elle était perçue comme un moyen de lutter contre les nouveaux maux de la société, en particulier le stress. Aujourd'hui, ces méthodes de développement du potentiel humain sont un des piliers du New Âge.

Ces méthodes de contrôle sont souvent venues de méditations orientales. Au contact de la culture occidentale dans laquelle le Nouvel Âge est né, une sorte de syncrétisme religieux et culturel est alors né. La particularité du New Âge réside ainsi dans sa richesse culturelle et ses multiples portes d'entrée. Mgr Jean Vernette, secrétaire national de la pastorale, des sectes et nouvelles croyances, et spécialiste du New Âge, considère d'ailleurs que ce mouvement est une quête mystique hors religion organisée. Cela implique d'ailleurs que les "enfants du Verseau" suivent un savoir sans doctrine. Mgr Vernette compare d'ailleurs l’attitude des "new âgeurs" à celle de clients faisant leurs emplettes au supermarché du religieux en comparant prix et étiquettes.