Meetups précédents (4)

À propos de ce groupe

Bienvenu! (English text is below the video) Nous sommes un groupe de gens qui se retrouvent dans deux parcs à Paris (les Buttes Chaumont et le Jardin du Luxembourg) pour pratiquer l'art chinois de Tuishou.

Ça fait plus de sept cent ans que l'on pratique le Tuishou (la Poussée des Mains) en Chine, en tant que méditation, pour ses bénéfices pour la santé (il s'agit d'une forme de Taichi) — ou juste pour le fun.

C'est simple à pratiquer. On se met face à un partenaire, et on se pousse l'un l'autre doucement et lentement, jusqu'à ce que l'un des deux perde son équilibre et déplace un pied. Tout comme dans le jeu d'échecs, cette simple configuration de départ donne naissance à plein de permutations— des opportunités sans fin d'apprendre.

Nous apprenons comment garder notre équilibre face à l'adversité— littéralement et métaphoriquement. Des 「attaques」 douces arrivent à des intervalles de quelques secondes, et nous devons rester presents pour les gérer. Si nous sommes distraits— même pendant une seconde— c'est là ou notre adversaire peut nous attaquer. Donc nous sommes amenés à écouter notre adversaire. Et quand nous arrêtons la partie, tout d'un coup nous nous rendons compte que notre pouvoir d'écoute s'est augmenté grace à ce jeu, et que nous pouvons appliquer ce pouvoir d'écoute à l'univers entier!

Nous apprenons le taoisme. Si nous sommes trop rigides on peut nous manier comme une manche à balai, mais si nous sommes trop mous, nous n'arriverions jamais à déplacer notre adversaire. Nous devons alterner le Yin et le Yang, la souplesse et la détermination.

Pour ceux qui recherchent des nouvelles sensations, le Tuishou nous offre la possibilité unique de joindre notre système neuromusculaire à celui d'un autre. Cette nouvelle union de systèmes permet des nouvelles possibilités de mouvement et d'aperçu. Les danseurs de tango, les duos acrobatiques et les équestres connaissent peut-être ce genre de sensation, mais elle est plutôt rare dans notre société moderne, où le toucher est si peu développé, et tant de gens se sentent isolés.

Je compare souvent l'expérience de Tuishou à celle du surf. On ne peut contrôler ni la direction ni la force de la vague, mais on peut se positionner afin de capter la puissance de la vague, et de se faire porter à des hauteurs exaltantes. Se faire éjecter de sa prise de sol par un praticien habile est une expérience plaisante; on ne peut pas s'empêcher d'être étonné par son élégance et son aisance, et par la puissance douce qu'il génère. Il faut le vivre pour comprendre!

Le but dans le Tuishou c'est de pousser avec de moins en moins d'effort musculaire, et de réussir grace à une bonne coordination et direction. On peut ensuite appliquer cette coordination améliorée à tout ce que l'on fait: hisser une charge lourde, courir, danser, ou couper des légumes pour un potage.

Nos séances se passent dans deux parcs à Paris: aux Buttes Chaumont et au Jardin du Luxembourg. Elles sont composées d'un échauffement bref, des exercices préparatoires, et puis de la poussée des mains libre. Nous faisons des pauses pour discuter des thèmes qui émergent de notre pratique. Il n'est pas nécessaire d'avoir de l'expérience préalable du Tuishou.

http://youtu.be/GoCWLpwi8G4

Tuishou: The Art of Pushing Hands

People have been practicing Tuishou, 「Pushing Hands,」 in China for over seven hundred years: as meditation, for its health benefits (it's a form of Taichi), or just for fun.

It's simple to practice. You stand facing a partner, and you push each other slowly and gently until one person loses his balance and has to move a foot. Just as in Chess, this simple setup gives rise to endless permutations, endless chances to learn.

We learn how to keep our balance in the face of adversity— literally and figuratively. Gentle 「attacks」 are coming every few seconds, and we have to be present to deal with them. If we are distracted, even for a second, that's when our opponent can attack. So we have to listen to our opponent. And when we stop the game, suddenly we realize that our listening power has expanded thanks to this game, and we can apply this new listening power to the entire universe!

We learn Taoism: If we're too rigid we can be pushed around like a broomstick, but if we're too soft we could never displace our opponent. We need to alternate the Yin and the Yang, flexibility and determination.

For those interested in new sensations, Tuishou offers us a unique chance to join our neuromuscular system to that of another person's. This new joined system generates new possibilities of movement and awareness. Tango dancers or acrobatic duos or horseback riders might know this sensation, but it's quite rare in our modern society, where the sense of touch is relatively undeveloped, and so many people feel isolated.

I often compare the sensation to that of surfing. You can't control the direction or force of the wave, but you can position yourself to harness the power of the wave and be carried to exhilarating heights. To be ejected from your stance by a skilled practitioner is a pleasant experience, you can't help but be amazed by the elegance and effortlessness, the soft power generated. You have to experience it to understand!

The goal in Tuishou is to push with less and less muscular effort, and to succeed through good coordination and direction. You can then apply this new coordination to everything you do, from lifting a heavy object, to running, dancing, or cutting vegetables for a soup!

Our sessions take place in two locations: Les Buttes Chaumont and Le Jardin du Luxembourg. They are composed of a short warmup, preparatory exercises, and then free-form push-hands. There will be breaks to discuss themes that arise from our practice. No prior experience of Tuishou is necessary.

Membres (70)