Lectorium Rosicrucianum - Bay Area Message Board › About self-knowldege

About self-knowldege

fleischl
user 11199631
Meaux, FR
Post #: 2
love struck
Plaçons ici une sorte de “plan” qui pourra donner déjà une idée des lignes directrices de cette déclaration :
(sorry this book was written (CF) in French)
- Ce travail éducatif a une orientation essentiellement libératrice.
Il comporte des exigences et correspond à une nécessité au stade actuel de développement du travail spirituel pour l’ère à venir.

Principes :

Orientation et pistes : devenir humain véritable, éveil spirituel et psychique, biosophie, etc...
Champ de construction, cosmos : inclusion dans le champ de force Fraternel des âmes vivantes, etc ...
Directions et thèmes : parents, famille et atmosphères, le triangle pédagogique, parents ou aînés, jeunes et moins jeunes, et éducateurs. Importance d’un maximum d’harmonie au sein des familles, etc...
Méthodes d’éducation à relier au devenir humain véritable et à la biosophie. L’essentiel de toute méthode, L’Amour, l’écoute des Jeunes ou apprenant, le respect mutuel, et ne pas mettre d’obstacle à la Vie (s’attacher à et découvrir l’essentiel). Si l’on respecte ces points, les méthodes, différentes selon les cas, surgiront d’elle-même. Autrement dit, aucun programme écrit, aucune méthode livresque. Et ceci est important ! Nouvelles bases de l’éducation. Formation des maîtres, des parents et des futurs parents.
Réalisons bien qu’aucune directive ne remplacera jamais le travail direct sur le terrain. Donc aucune réponse ne peut être donnée, celles-ci doivent être trouvées en situation sur la base de l’être profond des éducateurs et des principes fondamentaux ici énoncés.
Principes essentiels
- Confiance, imagination : Le plan de développement sur les plans de l’esprit, de l’âme et du corps est inscrit en chacun. L’éducateur éveillé accomplira donc sa tâche avec grande confiance, tenant compte de ces réalités. Et il devra faire preuve d’imagination pour faire face aux difficultés inévitables, transformant de façon spontanée ces “difficultés” en pierres de construction.
- Raison et maturation : La haute Raison ne sera jamais absente de la pratique éducative. Le jeune ne s’en rendra pas toujours compte de façon explicite et consciente. Celui-ci, comme l’adulte d’ailleurs, passera par des phases de connaissance de soi, du monde et de la vie, plus ou moins faciles et douloureuses. Elles détermineront un état de maturation de plus en plus conscient sur les plans psychiques et spirituels.
- Responsabilité : Le jeune comme le groupe dans lequel il se situe acquerra petit à petit une structure suffisante, même si celle-ci devra plus tard être brisée, par la vie spirituelle elle-même (sinon il s’agit de brisement du “Toi” et non de brisement du Moi). Eduquer et s’éduquer, c’est entre autres, au départ, chercher son chemin. S’ensuit l’approche d’une connaissance des principes fonctionnels et fondamentaux de la Nature, donc du principe de séparation du juste et de l’injuste, du vrai et du faux, du pur et de l’impur, etc...
Discernement, contrôle, expression et animation : De ce qui précède découle tout naturellement l’exigence et la pratique du discernement (et non du jugement), face à toute situation, et donc de son contrôle, selon le critère suivant : Ceci ou cela facilite-t-il l’émergence de la libération de l’homme spirituel face à l’homme naturel ? Ceci ou cela apporte-t-il quelque chose à la libération selon l’esprit, l’âme et le corps ? Alors cela est “bon” et acceptable. Dans le cas contraire, cela pourra au mieux être considéré comme une phase, une étape vers Cela. Et quand toutes ces choses seront clarifiées, alors l’expression et l’animation permettront de les partager, de les dynamiser, pour tous.
to be continued
fleischl
user 11199631
Meaux, FR
Post #: 3
Bien sûr donner ce texte en réponse est une astuce pour continuer le texte précedent !
wink
(toujours à propos de la connaissance de soi, de la maîtrise de soi, et surtout de la victoire sur soi ...)
Force et pouvoir, conscience et “parole”
Le plus grand pouvoir est celui du silence, le vrai silence, celui qui facilite la compréhension. Tout autre que celui, incompris, ressenti comme un carcan, contrainte inutile qu’on a envie de faire voler en éclats. Celui qui facilite la prise de conscience profonde et incite à celle-ci. Dans certains de ses instants-joyaux, il permet d’entrevoir le saut qualitatif auquel nous sommes tous appelés. Il constitue aussi la matrice nourricière universelle, manifestée sur tous les plans, toujours à l’arrière-plan du “bruit”. Et ainsi peut naître la parole en tant que médiation, s’effaçant entre le maître et l’élève, où le maître est aussi élève et l’élève maître, chacun étant celui qui perçoit, génère, et mûrit.
Phénomènes et activités
Les causes cachées des phénomènes se trouvent dans le monde de l’âme et de l’esprit. La vision et la compréhension de la vie devient de plus énergétique, vitale, et moins “matérielle”. On peut de plus en plus vivre et apprendre une connaissance “de l’intérieur”. Faire un avec le tout n’est pas un but en soi, mais se découvre sur le chemin éducatif et auto-éducatif. Ainsi l’appréhension et l’être deviennent-ils d’une vibration de plus en plus élevée.
Pouvoir mental, intellect et corps du penser
Il est dit par Comenius que de nombreux parents peuvent être considérés comme les ennemis de leurs enfants, ceci souvent parce qu’ils considèrent du devoir de l’éducateur de leur bourrer le crâne, pour avoir une “situation”, c’est à dire développer un intellect à la mémoire pleine et bien adaptée à la lutte pour la vie, oubliant qu’il n’y a là rien que de très animal. Citons ici le passage du “Témoignage de la Fraternité” (commentaires de Mr Jan van Rijckenborgh)5 dont il est question ici :
“De même que la réalité d’Uranus inspire, entre autres, le féminisme, Neptune nous place devant un autre système d’éducation, devant la manifestation d’une nouvelle école de pensée qui s’exprime de nos jours dans les écoles de la Rose-Croix. La Nouvelle Ecole conduira les adolescents suivant les lignes que les anciens frères ont montrées à l’humanité, afin que toutes les forces supérieures de l’homme puissent se développer. Il sera ainsi conduit à sa véritable destinée dans l’ère du Verseau, à savoir, l’unité de l’esprit, de l’âme et du corps.
Nous vivons un temps où le système d’enseignement s’adapte totalement aux exigences de cette nature. Les garçons et les filles sont dressés à devenir complices de la corruption instituée. La frénésie des diplômes est cause d’une immense souffrance pour les jeunes. Les meilleurs menteurs et les plus habiles mystificateurs vivent bien matériellement en ce monde, et leurs situations sont présentées à la jeunesse comme le but de la vie humaine. Et vous, parents qui, en raison de votre orgueil et de votre atavisme, envoyez vos enfants dans les écoles secondaires et les universités, savez-vous bien ce qui les y menace ? Savez-vous comme ces enseignements sont vides de valeurs d’éternité ? Savez-vous à quel point vous abandonnez vos enfants au lent et sinistre processus d’empoisonnement ?
Vous le faites parce qu’on exige des diplômes, chiffons sans valeur, comme la pratique l’a démontré bien des fois, et vous vous abritez derrière votre angoisse. N’est-il pas évident que, comme l’a écrit un grand pédagogue (Comenius), les parents peuvent être les pires ennemis de leurs enfants ? Nous le constatons tous suffisamment, mais nous ne pouvons nous en tenir à cette constatation ... Le nouveau système d’enseignement s’harmonisera à l’unique but de l’existence et donnera une éducation conforme à la vocation de l’humanité, dépourvue des mensonges sociaux de notre temps et des influences abrutissantes de la décadence.”

(Témoignage de la Fraternité, p.49-50, J.van Rijckenborgh, Editions du Septénaire)5

Il est bien évident que cette vision radicale implique de nombreuses conséquences pratiques et une orientation totalement nouvelle et révolutionnaire. Ainsi le jeune sera petit à petit amené à passer de l’affirmation naturelle de l’ego, à une conception où l’Autre (en lui et hors de lui) passera toujours avant, où l’idée et la pratique d’une vie dans le sacrifice joyeux deviendra toute naturelle. La découverte des trois aspects cardinaux de la vie spirituelle, sur la base de l’âme éveillée, connaissance de soi, maîtrise de soi, et victoire sur soi, deviendra l’essentiel d’une pratique éducative et auto-éducative digne de ce nom.
...
En tout cas mon expérience personnelle et celle de nombreux autres éducateurs permet de l’affirmer :
- les trois dernières générations d’élèves des écoles ordinaires démontrent une dégénérescence telle qu’il serait parfois insultant de les comparer aux animaux ... pour les animaux.
Mr JVR avait déjà, dans “le Remède Universel”6, paru au cours des années 60, prévu et expliqué cet état de fait :
‘Car il s’agit d’un champ de respiration infernal, dans lequel toutes sortes de forces provenant de la sphère “réflectrice” se déchaînent...’
‘Tout ceci cause, dans les jeunes générations, une perturbation psychique très nette et très dangereuse.... Personne n’évite les dommages psychiques qui touchent surtout les jeunes générations et les perturberont toujours plus. Finalement paraîtra une génération au comportement tel que la comparer même aux lémuriens de la protohistoire serait une offense pour ces derniers.’
Dans de nombreuses banlieues, il est de plus en plus difficile d’obtenir un silence dépassant deux à cinq minutes (sic).
Les actes de violence verbales et physiques, à connotation sexuelles sinon bestiales, sont très rapides à se déclencher, la concentration est rare et la dispersion de règle, le respect mutuel inexistant... et ceci malgré des professeurs d’une qualité et d’une compétence indéniables!
Bien sûr, on n’observe pas toujours ces attitudes dans les lycées du XVIe arrondissement de Paris, mais on y arrivera si l’on ne met pas l’éducation sur des rails positifs en vue d’un devenir humain véritable et non d’une rentabilité stupide.

Et pourtant !!!

Quelle beauté, quels diamants, tant de pierres précieuses
Etincellent au cœur de tous ces enfants.
Tant de soleils en devenir,
Partent parfois dans tous les sens,
Débordent, recouvrent les rives,
Replongent dans le lit du fleuve.
Tant de couleurs et de rires,
Tant de spontanéité.
Ici pas de faux-semblants,
D'hypocrisie.
Parfois implacable
Parfois si doux, vraiment toi-même
Bas les masques, ou tu tombes
Et te relèves… Vois ces visages si changeants
Ces esprits si appliqués, ces âmes assoiffées
De vrai, source de vie, permet que nombreux
Soient ceux qui s'abreuvent à ton flot.

fleischl
user 11199631
Meaux, FR
Post #: 4
Le principe de base, qu'il s'agisse de pédagothérapie pure ou du trésor matériel des fraternités spirituelles, est celui de la découverte et de l’expérience authentique. Donc, de la connaissance de soi, de la maîtrise de soi et de la victoire sur soi ...
Comenius le formule de la façon suivante : autopsie, autopraxie, etc.. : voici de quoi il s’agit, tiré de la “Pampaedie, ou éducation universelle” : en voici un extrait court et qui démontre parfaitement le caractère révolutionnaire de ce travail, écrit à la suite de son expérience de Saros-Patak (en Hongrie), les trois principes de base de sa didactique. Il faut :

1) Procéder par étapes
2) Tout examiner par soi-même, sans abdication devant quelque autorité que ce soit, et surtout pas devant l'autorité adulte. (C'est, étymologiquement, l'autopsie)
3) Agir par soi-même (autopraxie). Cela exige, pour tout ce qui sera présenté à l'intellect, à la mémoire, à la langue, et à la main, que les élèves eux-mêmes le cherchent, le découvrent, le discutent, le fassent, le répètent, sans se relâcher, par leur effort propre - ne laissant au pédagogue que le rôle de contrôler si ce qui doit se faire se fait, de la façon adéquate.
Or qui dit découverte perpétuelle, et ceci est aussi valable pour l’adulte qui ne veut pas voir mourir son âme, (contrairement à ce que l’on pense couramment, l’âme dans son état actuel est mortelle) dit bien entendu chemin de développement, percée, connaissance de soi, maîtrise de soi et victoire sur soi. Beaucoup parlent d’unité à reconquérir. La connaissance, donc la découverte, de notre mémoire inconsciente, sont ici indispensables. Et ceci qu’il s’agisse de celle de cette incarnation ou des autres, à beaucoup plus long terme. C’est à peu près ce que l’enseignement universel appelle l’être aural. Et cette découverte n’est possible que dans un champ de force, de lumière particulier, domaine que possèdent uniquement les fraternités de la lumière, en particulier pour notre temps en Occident, la Fraternité de la Rose Croix d’Or. Les évènements de notre vie sont évidemment la première piste nous permettant de plonger dans l’inconnu.
Et c’est au service de l’Absolu, du Parfait, de l’Eternel et/ou pour parvenir à ce service qu’une véritable alchimie de l’éveil ou Pédagothérapie spirituelle s’impose. Il est ni plus ni moins question de préparer le jeune et le moins jeune à concevoir l’idée qu’il pourrait bien être capable, le moment venu, de construire et de laisser intervenir dans les meilleures conditions possibles, l’éternité dans le temps.
L’Homme-personnalité actuel, avec sa conscience moi, est donc malgré tout l’instrument de la reconstruction de l’Homme “Parfait”, complet, achevé Au début, nous n’avons que cela! Et le jeune devra aussi devenir sensible à la notion de l’importance de son corps et de sa pensée pour conquérir au cours de sa vie la conscience du Microcosme. Le jeune comprend alors très vite l’importance de son ”véhicule”. Dans ce cas il n’est plus question pour lui de malmener celui-ci. Disparaissent alors tous les problèmes “actuels” de drogue, d’alcoolisme”, de” “violence”, etc...
Le pédagothérapeute est alors confronté à des problèmes tels que : comment faciliter l’accès à la “conscience de la limite”. L’enfant lui en donne souvent l’occasion.
Oui Monsieur c’est vrai, mais je n’y arrive pas, je suis toujours mauvais, etc... Oui Monsieur, mais comment peut-on être à plusieurs endroits à la fois. Oui Monsieur, mais avec mon corps et ma pensée, je dois manger boire et dormir, que se passe-t-il quand je dors, je ne contrôle plus rien alors, etc...

etc ...

Just trying to help, my friends ...cool

fleischl
user 11199631
Meaux, FR
Post #: 5
...
Il deviendra clair alors qu’il n’est plus question de croire, mais de savoir par expérience vécue. On en arrive à des notions de la possession de la force de la foi, au même titre que la force de l’amour : il ne s’agit plus de croire au sens habituel du terme !
Nous avons dit que nous voulions partir de l’homme parfait :
De tout temps, il a existé des hommes qualifiés d’hommes parfaits, d’envoyés, d’hommes-dieux, ou d’autres noms suivant les époques, les civilisations. Par exemple les parfaits Cathares ou Moraves, les “Pater ”chez les Mithriaques, etc...
Ils nous semblent peu nombreux, mais nous ne connaissons pas tout. Leur caractère principal est en effet la discrétion. Ils ne se font connaître que lorsque cela est jugé bon, indispensable. Et cela correspond à un plan universel. Les libérés selon l’âme, cela est certain, ont accompli le processus de la guérison authentique, régénération sur le plan psychospirituel. Les libérés selon l’âme, cela est certain, ceux qui ont accompli le processus de la guérison authentique, régénération sur le plan psychospirituel, utilisent souvent des véhicules dont le plus bas niveau de densité s’apparente à ce que nous appelons énergie, ou vitalité. A moins qu’il soit jugé bon, dans le cadre d’un plan cyclique universel pour la guérison de l’humanité, qu’un ou plusieurs d’entre eux s’incarnent, adoptent un corps de chair et de sang. Cela correspond à un inexprimable rétrécissement de conscience, sacrifice incommensurable au service du tout. Ils naissent alors d’un homme et d’une femme, et après avoir rapidement effectué une percée de conscience, enseignent à l’humanité le chemin de la guérison absolue. Bien entendu ils descendent en “équipe”, des domaines de l’éternité. Dans les domaines de l’espace-temps, ils peuvent être dispersés ou proches. Et ils forment eux-mêmes des “hommes parfaits”. Car la première étape pour chacun d’entre nous c’est de parvenir à cet état de conscience, afin nous-mêmes de participer au grand plan.
Donc l’homme parfait s’organise de façon à être le plus efficace pour collaborer au plan, afin de toucher le maximum d’individus. Il tente ainsi de créer les meilleures conditions pour une libération finale de l’humanité entière. L’homme parfait utilisera les moyens mis à sa disposition dans le temps en question. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point les chercheurs de vérité comprennent ces choses et cherchent, plein d’enthousiasme, comment ils pourraient aider. Il faudra rapidement leur montrer qu’en plus de tout ce qu’ils peuvent imaginer, le meilleur moyen est encore pour eux de devenir Parfait!
Cette éducation à la guérison ne date pas d’hier. La maladie originelle de l’humanité s’apparente à ce que nous appelons l’égoïsme, l’égocentrisme. Et encore cet égoïsme fut-il nécessaire pour parvenir à un certain état de développement. Vouloir pour soi, pour sa famille, pour son peuple, pour l’humanité terrestre, pour notre Univers espace-temps sont, ont toujours été et seront source de conflits, de misère et de mort.
...
La partie de l’humanité se voyant infectée de cette maladie, appelée la chute, (dont l’état de santé préliminaire pourrait être nommé amour parfait, don de soi et abnégation totale au tout universel divin) posait un grave problème. Et là aussi nous voyons les histoires et légendes venir à notre secours. Tout nous parle de cette “catastrophe”. Et l’on voit très vite en quoi cet évènement lointain nous concerne très personnellement, et nous incite donc à une connaissance de nous-même qui dépasse largement tout ce nous avions pu imaginer ...
Il fallait faire comprendre à l’homme-enfant de ce temps l’erreur commise; un vaste plan de secours se déclencha, impliquant de nombreuse hiérarchies et vagues de vie. L’involution et l’évolution furent mises en place. Le chemin pédagothérapeutique fut ouvert pour de plus en plus d’individus. En fait il fut toujours ouvert à tous mais tous n’en firent pas usage. A l’époque actuelle l’humanité dans son ensemble a déjà atteint le point le plus bas de l’involution, de la densification. On ne peut aller plus loin. On voit bien ici l’enfant poser des limites et dire “pas plus loin ou tu tombes”. Il comprend bien mieux : il voit, il sent l’importance de l’enjeu! Il s’agit du tout ou rien : passer à une autre spirale de conscience ou reprendre au stade préhistorique. Et nous en observons déjà les symptômes.
Ce que nous appelons involution et évolution constitue un aspect de ce plan. Le chemin pédagothérapeutique fut toujours ouvert et de plus en plus nombreux sont ceux qui le parcourent Les adolescents comprendront ainsi de mieux en mieux le sens profond de leur vie. D’ailleurs, Jan Van Rijckenborgh, dans le livre “Les secrets de la Fraternité de la Rose-Croix”, explique très clairement que les lignes de forces de l’enseignement universel actuel seront la base de la scolarité des adolescents dans un futur relativement proche.
A l’époque actuelle l’humanité a atteint le point où elle n’a plus qu’une seule issue. Redevenir l’être âme esprit conscient sur le plan microcosmique qu’elle fut dans le passé. Il faut donc d'abord découvrir en nous-mêmes les possibilités qui y existent. Puis, bien plus tard, prouvant ainsi la réalité de l’apprentissage de la grande leçon, quitter cet ordre de nature, ce monde. L’humanité actuelle possède une individualité marquée et un mental embryonnaire, tous deux fortement égocentriques. De ce fait elle pose déjà de nombreux problèmes à elle-même, à la terre, et même au système solaire. De nombreuses activités planétaires et interplanétaires s’expliquent par ce cancer ! Pour l’occidental, il est quasiment impossible d’agir sans avoir intellectuellement “compris”. L’exercice du mental doit cependant changer radicalement. Il ne doit plus se limiter à la zone cérébrale, mais englober le corps entier. Pour les chinois, le mot “inconscient” se dit “intelligence du corps”. Se connaitre est donc aussi connaitre des zones de conscience complètement ignorées et laissées en friche. Ce qui montre bien qu’une conscience complète englobe tout le corps. Seul ce nouveau corps, ou corps de l’âme, pourra permettre une conscience psycho-spirituelle. C’est ce “véhicule”, ce “manteau” dont il est question dans les contes et légendes où il est question de char, de carrosse, de toison, ou de vêtement miraculeux.
Powered by mvnForum

People in this
Meetup are also in:

Log in

Not registered with us yet?

Sign up

Meetup members, Log in

By clicking "Sign up" or "Sign up using Facebook", you confirm that you accept our Terms of Service & Privacy Policy