Lectorium Rosicrucianum - Bay Area Message Board › Chemin de Victoire, méditation et transfiguration 4

Chemin de Victoire, méditation et transfiguration 4

fleischl
user 11199631
Meaux, FR
Post #: 12
Send an Email Post a Greeting

La rigueur nait d'un coeur joyeux
Qui baigne dans la gnose
Travaillons dans cette Lumière
Soleil de Rigel d'Orion
Soleil de Vega de la Lyre
Sol Solis de notre système et galaxie
illuminez nous, irradiez nous, réveillez nous !

...

Ici un arrêt s'impose, et quelques explications ou rappels. Au cours des siècles de multiples conceptions du monde se sont affrontées. Elles n'ont pas fait avancer l'homme d'un pas sur le chemin de la réalisation vraiment Humaine. Aussi semble-t-il vain de rappeler les oppositions entre monistes et dualistes. Nous tenterons de démontrer que toutes ces oppositions ou courses folles ne sont que l'exacerbation d'une incompréhension, d'un non-vécu, où l'explication et le développement intellectuel prend le pas sur la réalité. La logorrhée dialectique y développe la primauté sur la réalisation intérieure authentique.
Et cela n'est pas simple, comme le dit Mme Catharose de Petri dans "La Parole Vivante"27 :
"Il n'est pas simple pour un homme né de la matière de vivre dans cette vérité universelle unique, dans cette unique lumière, car dans la nature inférieure ou matérielle, la Vérité Unique créé une sorte d'ombre. Autrement dit : le raisonnement intellectuel ordinaire de ceux qui vivent toujours de la matière et en elle est quasiment en opposition constante et presque sans cesse en conflit avec l'unique vérité de l'âme esprit."
Notre mode de travail : la main qui ne tremble pas, le fil de l'épée, la simplicité et l'évidence, tests de notre orientation. Qu'est-ce que la psychologie, à l'origine ? Quel est le sens profond de cette science ? A l'origine c'est une science sacrée, la science de l'âme, connue depuis la nuit des temps. L'homme désorienté essaie, à l'aide de quelques bribes, de garder le cap dans la tempête qui déferle sur lui. Or la nouvelle psychologie de l'ère du Verseau est non-dialectique. Elle tranche très nettement dans toute forme d'explication ayant recours à des causes héréditaires, ancestrales ou karmiques, dont sont friandes les tendances New Age. A l'heure actuelle, les forces à l'œuvre permettent à celui ou à celle qui est bien déterminé de surmonter tout ce complexe imbroglio. Il est en effet bien facile de s'y perdre.
Il peut être intéressant, dans un premier temps, de comprendre ce qui nous a amenés à notre triste état. Mais il est bien plus important de collaborer, en tant que pur canal de ces forces, à l'intégration du plus grand nombre possible dans ce nouveau champ de vie (domaine vibratoire supérieur, échelle de Jacob, nouveau Shamballa) qui aspire à une vitesse de plus en plus grande tous ceux qui le désirent vraiment. Une connaissance de soi très lucide prenant en compte toutes les dimensions humaines, esprit, âme et corps, est bien entendu indispensable. Remises en questions et effondrement de toutes les illusions se multiplient heureusement à notre époque révolutionnaire.
Cependant la "voie droite", celle qui permettra de franchir la limite à laquelle se heurtent tant de chercheurs à notre époque, exige le recours à une toute autre problématique. On peut passer sa vie à expliquer les comportements par des causes biologiques, neuronales ou psychiques, d'ailleurs en interaction, sans faire un pas dans la résolution du problème fondamental : entrer dans le juste comportement, découvrir la Vie par l'abandon de soi, maîtriser et contrôler sans contrainte son système entier à partir d'un état de vie issu du plus profond de l'être. Le centre mathématique, le cœur du rayonnement de l'être humain peut être mis progressivement en relation avec les champs de rayonnement directs et non transformés. Dès lors un processus permet à l'intuition véritable de s'éveiller, et à l'enseignement universel d'être reçu toujours plus directement. Le comportement juste consiste alors à suivre cette voix intérieure. Comme le dit l'évangile, il s’agit d’ y demeurer fidèle jusqu'à la révélation d'une vérité plus élevée. Cela ne peut s'accomplir que par un travail libérateur pour le monde et l'humanité, sachant que ce travail restera vain tant que la compréhension ne sera pas suffisamment mûre. Alors viendra le moment où la priorité des priorités sera : la mise en pratique du travail sur soi, avec le moins de mots possible, donc le comportement pratique et évident dicté par la voix intérieure, avec toute la circonspection et la prudence nécessaires

Cela commence par l'Amour, l'accueil et la vivification intérieure, l'intégration de la force d'Uranus. C'est vivre le nouvel affect qui ne blesse jamais. La vie véritable passe de façon inéluctable, non pas par la sentimentalité bourgeoise, mais par la puissante force de la douceur qui vainc toute force brute. Cette force-là se démontre. Intégrer et actualiser cette force-là constitue la première exigence pour celui ou celle qui veut devenir vraiment humain. Ce travail, cette hygiène émotionnelle-là doit se manifester jusque dans les moindres nuances du comportement, au cours d'un processus sans compromis.
Les tensions constituées par l'incomplétude de l'intégration de cette force, les éventuelles résistances dues au passé et à l'éducation, devront céder si nous voulons accomplir notre tâche d'homme. Au fond l'expression "le droit chemin", démontre l'exigence ici posée, exigence où l'éthique est évidence, et non hypocrisie morale. Tant qu'il restera ne serait-ce qu'une once d'illusion sur cette force, tant que nous nous accrocherons encore à notre survie ou à notre auto-conservation, tant que, comme le dit la bible, l'amour ne sera pas parfait en nous, nous rencontrerons difficultés sur difficultés, et nous baptiserons celles-ci du pompeux nom d'expériences, sans voir que nous en sommes les uniques responsables.
Nous voyons autour de nous conflits, lutte et guerres se développer au nom de cet amour, problèmes multiples qui découlent de l'ignorance et non de la méchanceté, ignorance de l'unique chemin universel, de nos jours ouvert à tous et à chacun. Mais il faut pour cela se sentir prêt à y consacrer sa vie. L'homme sur ce chemin de guérison devra traverser tout son enfer personnel, démasquer illusions et tentations qui ne le lâcheront en fait jamais, tant qu'il possédera un pied dans ce monde. Mais il est possible que se développe une sagesse qui permette de s'élever au-dessus de toute cette folie. Et là intervient la force de Neptune. Nous n'avons pas besoin de décrire les réactions négatives aux forces de Neptune. Elles sont le lot quotidien des hôpitaux psychiatriques. La maladie est ici évidente. Le remède l'est moins. Il implique une orientation révolutionnaire, et découle logiquement de la réaction positive aux forces d'Uranus.
Qu'est-ce que la sagesse ? C'est avant tout un état d'être vécu, un processus aussi, une conscience, un courage. Le courage d'agir selon ce que l'Amour nous montre, sans activités explosives, sans faux-fuyants ni excès, et sans tomber dans le piège classique de la trahison intellectuelle qui mène à l'établissement de lois, de contraintes. Cela doit naître du respect, de la compréhension et de la mise en œuvre de cet "unique nécessaire", et non d'une complexification croissante, cancer destructeur qui a assez duré, né de l'illusion qu'il faut chercher loin pour comprendre ce qui est en nous.
Comenius disait que l'homme devait mettre en œuvre ces trois facultés "Savoir, Vouloir, et Pouvoir". La sagesse doit s'actualiser en "Savoir, Oser, Vouloir, et Agir."


CF
Powered by mvnForum

People in this
Meetup are also in:

Log in

Not registered with us yet?

Sign up

Meetup members, Log in

By clicking "Sign up" or "Sign up using Facebook", you confirm that you accept our Terms of Service & Privacy Policy