Past Meetup

LilleFP11 : la rentrée des champions

This Meetup is past

51 people went

Location image of event venue

Details

Salut à toutes et tous !

J'AI L'IMMENSE honneur d'annoncer la rentrée OFFICIELLE de LilleFP !
Après deux mois d'interruption splendides, il est temps de reprendre du service !
Pour cela, nous sommes, une fois de plus, gracieusement invité par Epitech Lille, pour une édition avec un format un peu différent !
En effet, plutôt que d'avoir deux présentations "longues", nous vous proposons deux "lightning talks" (~10 min) suivi d'une présentation un peu plus longue (~30min). Comme chaque fois, les présentations seront suivies d'un verre de l'amitié, pour discuter ! (Je pense que ce "verre" fait partie, à part entière de l'événement et vous êtes toujours les bienvenus)

Programme

- Paramètres implicites dans le langage OCaml étendu avec des effets algébriques, par Paul Laforgue.

Les paramètres implicites correspondent à des variables dont la portée est dynamique. Cela est utile, par exemple, lorsque l'on désire donner une valeur à un paramètre profondément enfoui dans notre code sans vouloir étendre les fonctions intermédiaires avec un argument supplémentaire

Mais, tout comme la liaison dynamique, cette construction peut aussi être source de complications. Comment savoir si, au moment d'exécuter un bout de code appelant une variable liée dynamiquement, celle-ci est définie dans l'environnement courant ?
Nous allons présenter une manière sûre, par validation du "typeur", de traiter cette fonctionnalité dans une version d'OCaml étendue avec des effets algébriques.

- Buzzwords et programmation fonctionnelle, 10 minutes pour comprendre ce que "sont les monades", par Xavier Van de Woestyne

Très souvent présentées/évoquées de manière un peu abstraite à LilleFP; "les monades" c'est quelque chose d'un peu abstrait quand on découvre des langages à la Haskell. L'objectif de cette présentation est de tâcher de saisir l'intuition qu'il y a derrière "la notion de monade", rapidement, pour après pouvoir briller en société.

- Julia: the hack, the soundness and the math, par Mathieu Besançon

N'en déplaise à certains, un langage au moins partiellement dynamique, ça a des cas d'usage valides.
L'itération rapide et les outils courants pour certaines applications (REPL, notebooks) sont souvent incompatibles avec des toolchains conçues dans d'autres buts.
Par contre, un compilateur qui reçoit et utilise des informations sur le programme, ça aide. Un système de type guide le travail et structure les pensées pour le meilleur.
On va voir le modèle de programmation de Julia, un langage typé mais dynamique, inspiré entre autres par Scheme, Lisp, Python, Matlab, Rust. Le mécanisme principal repose sur le dispatch multiple et l'inférence de type.
Nous explorerons quelques caractéristiques dont les macros, la génération de code natif avant de faire un tour de quelques cas d'usage actuels et du tooling autour du développement de packages.

A propos de nos speakers !

Mathieu est doctorant en projet entre INRIA Lille et Polytechnique Montréal et travaille sur le développement de modèles d'optimisation et de décision dans les smart grids. Avant son doctorat, Mathieu a travaillé comme développeur back-end & data scientist chez Equisense à Euratech. Il développe souvent en Julia, parfois en Python, a travaillé avec Go, R et joue parfois avec Rust.
Son site web : http://matbesancon.github.io/

Paul est développeur chez Fewlines.
Son parcours est spécialisé dans la recherche informatique, plus particulièrement la théorie et la conception de langages de programmation.
Il affectionne tout particulièrement l'élaboration de programmes corrects par construction, et l'utilisation de langages fonctionnels statiquement typés.
Son site web : http://phink.github.io/

Xavier est développeur chez Fewlines.
Il aime bien les stouts et Mike Brant.
Il affectionne tout particulièrement l'élaboration de programmes corrects par construction, et l'utilisation de langages fonctionnels statiquement typés.
Son site web : https://xvw.github.io