What we're about

Nous sommes un groupe de réflexion et de recherche sur de grandes problématiques géopolitiques et transversales, touchant aussi bien à la politique qu'à l'économie, l'environnement, le fait religieux, les questions stratégiques. Notre approche est multidisciplinaire et intellectuelle avant d'être politique.

Nous avons pour ambition de questionner les évidences que les medias diffusent concernant le monde dans lequel nous vivons, et de dégager des éléments qui permettront de se réapproprier le débat, qu'il s'agisse, par exemple, de la crise des dettes souveraines, du conflit russo-américain, de la question de l'euro, ou encore de l’Union Européenne.

Comme Luc Boltanski l'a étudié dans Le Nouvel Esprit du Capitalisme, notre époque est traversée d'une idéologie - en l'occurrence aussi libérale sur les valeurs qu'elle est conservatrice concernant l'économie ; « conservatrice » s’entendant au sens de « doctrinaire », présentée comme sans alternative. Il s’agit d’en rénover la critique fondamentale, disparue avec la chute de l'URSS.

Car il s’agit bien de cela : nous ne vivons pas dans une ère post-idéologie. Tout se passe comme si, depuis la (soi-disant) fin de la guerre froide, l’Occident était sorti de l’Histoire. Comme si la Raison avait vaincu, incarnée par le modèle capitaliste libéral, par opposition aux « extrémismes », terme dont peut être facilement taxée n’importe quelle approche remettant en question les axiomes de ce modèle.

Lorsqu’on y regarde de plus près, pourquoi l’approche d’un capitalisme financiarisé ultra-libéral, déterminé à faire tomber toutes les barrières qui entravent sa logique, y compris celles qui sont censées protéger les populations et leur cadre de vie, ne pourrait-elle pas, elle aussi, être considérée comme un extrémisme ?

De nouveaux courants se sont développés en France ces dernières années, qui ont semblé apporter un nouveau logiciel de pensée, synthèse novatrice de patriotisme et de critique socio-économique. S'inscrivant dans ce courant, notre cercle de réflexion souhaite en enrichir le contenu, ainsi que l'éprouver en le confrontant à d'autres logiciels, quels qu'en soient les bords politiques ou idéologiques. Nous cherchons ainsi à sortir des cases, des étiquettes, des raccourcis intellectuels, afin de réintroduire la complexité dans le débat public.

We reflect on transversal problematics around geopolitics, economics, environment, religion, strategic issues, etc. We have a pluridisciplinary approach, which is intellectual before being political.

We aim to question what the media presents as obvious about the world we live in, and to extract elements which will allow us to get the debate back into our hands. This might be about the sovereign debt crisis as well as the conflicts between the USA and Russia, issues around the euro, or the European Union, just to name a few examples.

As Luc Boltanski explained it in The new spirit of capitalism (2005), our time is filled with an ideology which is as liberal about values as it is conservative about economics. “Conservative” here is intended in the sense of “doctrinaire”, presented as the only alternative. We need to renew its fundamental critic, which disappeared after the fall of the USSR.

Actually, this is precisely what the problem is: we are not living in some post-ideology era. Everything tends to suggest that, since the (so-called) end of the Cold War, the West had somehow got out of History, gone beyond it. It is as though Reason had won, embodied by liberal capitalism, in opposition to “extremisms”, a word that could qualify any approach that would question the fundamentals of that model.

When we look at it more closely, why couldn’t we consider the approach of an ultra-liberal, financial capitalism, determined to make every barrier fall, including those which are supposed be protecting populations and their living conditions, as another form of extremism?

New trends of thought have developed in France over the last few years, and they seem to be delivering a new thinking software, an innovative synthesis of patriotism and socio-economic criticism. Following this trend, our club aims to enrich its content, and confront it to other softwares, whatever their ideological or political backgrounds. We strive to get out of preset boxes, out of labels, intellectual shortcuts, in order to restore complexity in the public debate.

Members (177)

This content is available only to members

Discussions (0)

This content is available only to members

Find us also at